Journal de bord d’un expert météo : risque de gel avril 2022

Avr 1, 2022 | Gel, Météo agricole

Voir tous les articles du blog

[ 🚨 Alerte Gel 🚨 ]

Suivez les prévisions météorologiques du prochain épisode de gel avec Emmanuel Buisson, Expert Météo Weenat.

En avril ne te découvre pas d’un fil : après des températures quasi estivales enregistrées ces deux dernières semaines de mars, de premières floraisons déjà bien amorcées, et de premières gelées notamment dans le Sud-Est, le froid fait son grand retour dans toute la France.   

Mini bilan et prévisions du lundi 4 avril 2022

Un point sur la situation ce matin : de nombreuses gelées blanches (principalement radiatives) ont été constatées dans de nombreuses régions, notamment dans le Val de Loire et le Sud-Ouest.
Beaucoup de moyens de lutte ont été déployés pour contrer cette vague de froid, les prochains jours permettront de constater les zones les plus touchées.

Malheureusement, le risque de gel radiatif pour la nuit prochaine n’est pas encore levé pour toutes les régions.
Le flux océanique entrant par la façade Ouest ne touchera que le Nord de la Loire aujourd’hui, et le risque de gelées reste très élevé pour toutes les régions au Sud d’une ligne Bordeaux – Limoges – Dijon, confirmé par les prévisions du modèle AROME ce matin.

Certaines zones du Sud-Est et de la vallée du Rhône pourraient être également touchées, surtout si le soleil est généreux aujourd’hui.

Mini bilan et prévisions du dimanche 3 avril 2022

La situation sur le terrain ce matin est malheureusement conforme aux prévisions d’hier, voir même pire dans certaines régions notamment sur l’Ouest du pays.
Le gel radiatif de cette nuit a été sévère, le Val de Loire et la Gironde ont été particulièrement touchées avec des températures observées jusqu’à -5 °C localement.

La situation synoptique reste la même avec cet anticyclone positionné au Sud-Ouest de l’Irlande et qui étend son influence sur une grande partie de la France.

Conséquence directe : un risque de gel radiatif sévère durant la nuit prochaine sur la plupart des régions française, même à l’Est en Bourgogne et le Grand Est.

Pour expliquer le phénomène à venir : plus la journée de dimanche sera ensoleillée et agréable (vent faible, ciel dégagé, soleil généreux), plus le refroidissement thermique nocturne sera important, accentué par les conditions froides de ces derniers jours.

Nous pouvons donc nous attendre à des températures du même ordre de grandeur que ce matin, voir plus basses dans les zones à risque gélif. Les probabilités de gel en deçà de -1°C calculées par notre algorithme Weefrost sont à plus de 80% pour bon nombre de régions.

Pour la suite, un front chaud arrive par l’Ouest, actuellement situé sur les îles britanniques, et balayera l’air froid pour la majorité des régions au Nord de la Loire.
Le risque de gelées pour la nuit de lundi à mardi reste fort au sud d’un axe Bordeaux – Limoges – Dijon, excepté Vallée du Rhône et pourtour méditerranéen.

L’épisode de gel se terminera dans la journée de mardi avec l’arrivée d’un flux d’ouest qui balayera la France.

Les prévisions du samedi 2 avril 2022

Un premier bilan de la situation ce matin.
La neige est tombée sur une bonne partie de la moitié Est de la France depuis le Nord jusqu’au Massif Central et les Alpes.
Le relevé des températures minimales ce matin montre globalement des valeurs proches de 0°C et négatives à l’échelle de la France. Le littoral Atlantique, le pourtour méditerranéen et l’entre deux mers apparaissent avec des valeurs supérieures à 2°C.

La situation synoptique générale se confirme également avec les prévisions de ce matin.
– le flux de Nord Nord-Est s’estompe progressivement mais restera très présent jusqu’à dimanche soir sur l’axe Nord Nord-Est et en vallée du Rhône.
– l’anticyclone positionné sur l’océan Atlantique étend son influence par l’Ouest et une situation de gel radiatif se confirme pour dimanche matin sur toute la moitié Ouest, notamment sur l’Aquitaine et l’Entre deux mers.

Cette situation anticyclonique se renforce à l’échelle de la France pour la nuit de dimanche à lundi et l’intensité du refroidissement thermique nocturne devrait être maximal.
La plupart des régions sera touchée par cette situation de gel radiatif. Le taux d’humidité ne devrait pas être trop haut ce qui permettrait de limiter l’impact sur les cultures.

Mais les températures minimales pourrait atteindre localement jusqu’à -3°C dans certaines régions comme en Bourgogne, Val de Loire et Gironde.
– une dépression rentre par le Nord-Ouest dès dimanche et devrait protéger les régions depuis la Bretagne jusqu’à la Champagne lundi matin, puis mardi matin la moitié de la France au nord de la Loire.
– mardi matin, le risque de température négative est encore présent sur la moitié au sud de la Loire, exception de la vallée du Rhône et du pourtour méditerranéen.
– enfin, la situation à risque sera levée mardi dans la journée avec l’arrivée de perturbations d’ouest sur tout le pays.

Les prévisions du vendredi 1 avril 2022

Les prévisions météorologiques de ce matin confirment donc le flux de nord-nord-est sur la France depuis cette nuit et jusqu’à dimanche.
Les températures attendues sont de l’ordre de -1°C à -5°C dans les régions agricoles. Pour mémoire nous sommes donc typiquement dans une situation de gel advectif.

Dès cette nuit (vendredi 1er avril à samedi 2 avril), nous pouvons constater des températures négatives sur la majorité de la France, hormis dans le bordelais, la vallée du Rhône et le Nord-Ouest de la Bretagne. 👇

La situation évolue entre dimanche et lundi comme vous pouvez le constater sur la carte synoptique ci-dessous.

 L’anticyclone positionné sur l’ouest de la France (H 1032) s’impose à partir de dimanche sur la France et va probablement conduire à une situation de gel radiatif important lundi matin à l’échelle de toute la France.

>> EN SAVOIR PLUS SUR LES DIFFÉRENTS TYPES DE GEL

Nous sommes encore sur les prévisions du modèle ARPEGE donc pas suffisamment précis pour avoir des détails à l’échelle kilométrique, mais les prévisions voient un gel généralisé sauf sur le pourtour méditerranéen. Toutefois, le risque restera fort pour toutes les zones classiquement gélives, du type arrière-pays et Nord de la Vallée du Rhône.

Pour le début de semaine, la dépression située sur le nord de la Grande Bretagne (L 997) rentre sur la moitié nord de la France et amènera un flux d’ouest doux. Cependant, le sud de la France sera encore sous influence anticyclonique et nous pourrions encore avoir quelques régions à risque au sud de la Loire mardi matin : une grande zone Limoges – Dijon – Lyon – Toulouse – Pau – Bordeaux.

Nous souhaitons bon courage à tous les agriculteurs et agricultrices qui vont devoir rester en alerte de nombreuses heures cette fin de semaine. 

Les prévisions du risque de gel du jeudi 31 mars 2022

Les modèles de prévision à maille plus fine nous amènent maintenant de plus en plus de précision sur l’évènement à venir.

La situation se confirme malheureusement et l’intensité de la vague de gel se renforce également sur une grande partie des régions françaises.

Le pic serait maintenant entre dimanche matin et lundi matin, et s’étendrait sur la côte atlantique également.
On attend des températures de -1°C à -5°C en moyenne dans les régions agricoles.

A ce jour, seule la vallée du Rhône et le pourtour méditerranéen semblent être épargnés par des températures négatives, grâce à un vent fort.

cartographie Weenat avec l'algorithme WeeFrost, annonçant les températures les plus basses prévues dans les 4 prochains jours. Risque de gel avril 2022

Voici les probabilités de risque de températures négatives annoncées par l’algorithme WeeFrost :

🔴 Alsace : 50 à 90%
🔴 Bourgogne : 50 à 90%
🔴 Centre : 50 à 90%
🔴 Val de Loire : 50 à 80%
🟠 Aquitaine : 30 à 70%
🟡 Vallée du Rhône : 20 à 40%
🟡 Languedoc : 20 à 40%
🟠 Sud-Est : 40 à 60%

Ces chiffres indiquent le risque à l’échelle régionale, et il dépend principalement de la localisation de chaque parcelle, son environnement proche et son historique gélif.

Prochaine mise à jour demain.

Les prévisions du risque de gel du mercredi 30 mars 2022

La situation commence à mieux se voir avec les premières prévisions des modèles à maille plus fine.

Nous disposons maintenant des prévisions des modèles ARPEGE (10 km) et ICON (7km) jusqu’à dimanche pour mieux prédire l’évolution des températures minimales sur la France ces prochains jours.

L’offensive du froid se confirme par le nord-nord-Est dès jeudi avec l’arrivée de la neige dans la nuit et pour vendredi sur les massifs mais également potentiellement en plaine dans le grand 1/4 Nord-Est, le Massif Central et les Alpes.

Les prévisions de ce matin montrent que la vague de froid descend principalement sur la moitié Est de la France, tout le Massif Central jusqu’à Toulouse et jusqu’au Nord de la Vallée du Rhône d’ici dimanche.

Une dépression océanique rentre sur la façade atlantique samedi et dimanche matin et devrait contrer le froid avec des températures positives sur une partie de la façade atlantique entre Nantes et Bordeaux et la partie ouest du Sud-Ouest. Attention tout de même aux particularités locales avec des zones gélives à surveiller car les températures seront proches de 0°C dans certains secteurs plus exposés.

Pour le début de la semaine prochaine, nous sommes encore sur les prévisions à maille large du modèle européen, qui confirme qu’une grande partie de la France pourrait être touchée par le froid, partie Ouest comprise

Pour l’instant la vallée du Rhône et le pourtour méditerranéen restent épargnés, même s’ il faudra rester vigilant sur les zones plus éloignées du littoral et des particularités topographiques locales.

Nous vous avions déjà parlé de notre outil d’aide à la décision pour prévoir le risque de gel WeeFrost. Grâce à lui et à notre technologie Météo Vision, nous avons généré une carte prévisionnelle du risque de gel pour les 4 prochains jours.

Même si les modèles de Météo France restent la référence nationale, le gel et ses températures extrêmes sont souvent sous-estimées car difficiles à prévoir.

Nous le voyons aisément sur cette cartographie comparative. 👇👇

Quand nous comparons la température la plus basse prévue en France sur les 4 prochains jours ; à gauche à partir des modèles AROME et ARPÈGE, et à droite par notre algorithme apprenant WeeFrost

👉  Les prévisions WeeFrost montrent un risque plus global à l’échelle de la France que les prévisions de Météo France. 🌍

Les régions de la côte Atlantique et du pourtour méditerranéen présentant un risque faible sur la carte Météo France, connaissent une probabilité de 50% de risque de gel avec WeeFrost, et ce sur des cultures déjà sorties de leur dormance hivernale.

Les agriculteurs, viticulteurs et arboriculteurs doivent faire preuve d’une grande vigilance dans les jours à venir.

Les prévisions du mardi 29 mars 2022

L’offensive du froid se confirme maintenant et la fiabilité des modèles est assez haute. La majorité des prévisions ce matin annoncent l’arrivée d’une masse d’air froid sur l’Europe de l’Ouest.

Vous observerez sur la carte synoptique ci-dessous 👇, la position des 2 anticyclones positionnés sur l’Irlande et la Norvège et qui rabattent par vent de Nord-Est l’air froid polaire.

L’arrivée du froid sur le Nord-Est de la France est attendue dès vendredi 1er avril, et traversera le pays pendant le week end, avec quelques résidus sur la moitié Sud probablement lundi encore.

L’intensité de cette vague de froid reste encore incertaine, la majorité des modèles prévoit des températures entre -1°C et -5°C max dans les plaines.

La plupart des régions seront impactées par ce flux, hormis le pourtour méditerranéen et la côte atlantique Sud Loire.

L’impact sur les cultures :

Nous avons pu avoir quelques retours de nos équipes sur le terrain et de certains de nos clients

🍇 Pour la vigne, il semble que l’hiver froid malgré quelques pics de chaleur ces derniers jours va décaler la date de débourrement dans la plupart des régions viticoles françaises, attendue entre le 5 et le 15 avril. Les régions viticoles de la Gironde et quelques zones du Sud de la vallée du Rhône et du Sud Est restent à surveiller de près.

🍑 Pour l’arboriculture par contre cet épisode de gel risque d’impacter plus durement certains secteurs géographiques déjà touchés la semaine dernières avec des gelées radiatives : la vallée du Rhône, le Sud de la France. 

La sensibilité des cultures aux températures basses dépendant de leur état d’avancement végétatif, les agriculteurs devront être très vigilants dès que les températures deviendront négatives.

Prochaine actualisation : demain matin. 

Les prévisions du lundi 28 mars 2022

Les modèles de prévisions annoncent pour la fin de la semaine une masse d’air froid polaire, se déplaçant sur la France par le Nord / Nord-Est allant jusqu’au Sud / Sud-Ouest.  

Une grande partie de la France sera touchée de la nuit du vendredi 1er avril au mardi 5 avril 2022.

Emmanuel Buisson, précise :

“Nous sommes en présence d’un gel d’advection, c’est-à-dire de grandes masses d’air froides venant des régions polaires, avec des températures pouvant atteindre en fin de semaine, -4°C dans le Grand Est et -1°C à -2°C pour les régions du Nord de la Loire, le Sud-Ouest, la vallée du Rhône et le Sud-Est. 

 

La vallée du Rhône qui a d’ores et déjà connu des périodes de gel en mars 2022, ne sera pas épargnée, d’autant plus que la majorité de la végétation est déjà sortie de sa dormance hivernale, l’impact risque d’être très important sans moyen de lutte antigel 

Actu Sécheresse 2022

Actu Sécheresse 2022

Suivez l’état hydrique des sols et le risque de sécheresse en France avec Emmanuel Buisson et Maxime Zahedi, experts météo et agronomiques de Weenat !

lire plus