Journal de bord 2024 : quels sont les risques de gel ?

Publié le 16 avril 2024
Risque de gel - 23 avril 2024

Va-t-il geler ces prochains jours ?

C’est la question que tous les viticulteurs et arboriculteurs se posent entre la fin du mois de mars et le mois de mai. Parce que le gel de printemps c’est leur bête noire.

Pour la saison 2024, Weenat rouvre son journal de bord dédié au risque de gel de printemps.

Vous trouverez ci-dessous les prévisions de risque de gel, régulièrement actualisées.

 

Mise à jour du 25 avril 2024 – 13h00

L’épisode gélif semble se terminer avec l’arrivée d’un minimum dépressionnaire relatif sur la Grande-Bretagne faisant basculer le flux à l’Ouest.

Une seconde dépression va se creuser sur le golfe de Gascogne samedi matin et entraîner de fortes pluies sur les journées de samedi et dimanche. Avec jusqu’à 150 mm de précipitations sur les reliefs des Cévennes.

La semaine prochaine s’annonce également comme un ballet de perturbations entraînant un temps frais et très humide particulièrement sur la moitié sud où les 100 mm de précipitations devraient être dépassés dans la plupart des régions d’ici le week-end suivant.

Le risque de gel semble donc très faible voir nul pour la semaine prochaine.

Retrouvez ci-dessous l’historique de l’épisode de gel de la semaine passée.

Évolution du risque de gel

Risque de gel très fort et généralisé à partir du 23 avril

Les prévisions pour la nuit de dimanche à lundi, puis la nuit suivante confirment encore un risque de gel généralisé sur les régions au Nord de la Loire et particulièrement au Nord et Nord-Est.

  • La Normandie et une partie du Val de Loire ont été touchées lundi matin par des gelées radiatives conséquentes avec des températures autour de -2°C localement.
    Le risque maximal portait sur un grand quart Nord-Est, les contre-forts alpins, la nord de la vallée du Rhône indiquaient les prévisions de notre outil Weefrost dimanche matin.
    Les arrières pays drômois, aixois et varois étaient également dans la liste des territoires à risque.
  • Mardi, les zones impactées sont principalement une grande partie de la moitié Est de la France. Seuls la façade ouest, la vallée du Rhône et le pourtour méditerranéen seraient moins touchés, mais attention dans les zones traditionnellement gélives type vallons et creux/poches à froid.
    C’est encore la couverture nuageuse localement qui décidera de l’intensité des gelées.

  • À partir de mercredi, la situation est un peu changeante, avec un risque de gelées plus faibles et plus localisées sur une bande allant de l’Alsace au massif central. Le Nord devrait être épargné grâce au retour d’une couverture nuageuse.
  • Jeudi, grâce à l’arrivée d’un petit creusement dépressionnaire, les trois quarts Sud-Ouest seront protégés du gel.
    La zone de risque de gel ne concernera donc que les zones en marge, à savoir une bande allant de la Normandie à la Franche-Comté jusqu’aux Ardennes où des gelées jusqu’à -1/-2°C pourraient survenir.
     

Retour vers les normales saisonnières ce week-end

  • Vendredi, les prémices de la perturbation arrivant par l’Ouest devrait inhiber le risque de gel sur la majorité de la France, signant la fin de cet épisode gélif.

  • Le week-end sera marqué par l’arrivée d’un centre dépressionnaire sur le golfe de Gascogne engendrant beaucoup de pluie sur la France et probablement un épisode méditerranéen sur le Sud de la France. Les Cévennes, le Var et les Alpes Maritimes devraient recevoir jusqu’à 150 mm de pluie d’ici lundi.

Les gelées de vendredi matin (19 avril) ont malheureusement montrées que même le quart sud-est de la France peut être touché. Ce sera une situation équivalente lundi et mardi. De même dans le Sud du Massif Central et les Cévennes. Côté Sud-Ouest, le risque semble moindre pour demain, plus élevé pour mardi et la vigilance reste de mise dans ces régions.” précise Emmanuel Buisson.

 

Risque de gel - 23 avril 2024

Des conditions météo propices au gel

Depuis la mi-avril

Après les beaux jours de la semaine dernière, la situation météorologique va peu à peu changer. Un changement de flux est en cours avec un net refroidissement à venir sur la France et l’Europe de l’Ouest venant du Nord Nord-Est.

Ci-dessous, la carte de l’isotherme 0°C, issue du site Ventusky montre l’arrivée d’un flux de nord avec de l’air frais à froid.

Dès 200m d’altitude il fera 0°C jeudi matin.

La carte synoptique à droit ci-dessous permet de voir l’anticyclone qui se positionne au sud de l’Irlande. C’est lui qui va engendrer un vent faible et un ciel clair.

C’est la masse d’air froid, couplée à un anticyclone qui va favoriser le risque de gel radiatif.

Carte isotherme 0°C
Carte synoptique avril 2024

« Nous ne sommes pas à proprement dit dans une masse d’air froide polaire qui descend sur la France, comme en 2021. Les températures devraient rester positives. Néanmoins, il pourrait y avoir quelques températures négatives localement sur le grand quart nord-est de la France, au niveau des reliefs et zones traditionnellement touchés par le gel. » explique Emmanuel Buisson, Directeur Produits & Innovation et Expert météo de Weenat

Un risque de gel radiatif

Cette semaine devrait également être marquée par une alternance de périodes pluvieuses et ensoleillées. Résultat, dans un environnement frais, le risque de gel radiatif sera très marqué localement avec des situations à risque et des gelées importantes dès que le ciel sera dégagé et peu de vent.

 

Bon à savoir 💡

Dans quelles conditions arrive le gel radiatif ?

Pendant la journée, les rayons du soleil chauffent le sol, et ce dernier emmagasine une partie de la chaleur.

Une fois la nuit tombée, le sol libère la chaleur accumulée sous la forme de rayonnement thermique infrarouge. Lorsque le ciel est dégagé, le rayonnement infrarouge s’échappe dans l’atmosphère.

Le sol se refroidit alors plus rapidement que l’air ambiant. On assiste alors à une inversion des températures sur les premiers mètres.

L’air froid, plus dense, stagne au niveau du sol.

Les derniers articles

📩 La Newsletter Agro-météo à ne pas rater ! 

Tous les 2 mois, retrouvez un condensé de conseils et d’actualités pour mieux comprendre l’impact de la météo sur vos cultures. Abonnez-vous ! 👇