Stratégie : comment la Ferme des Arches est devenue un pionnier de la météo connectée ?

Avr 26, 2022 | Etudes de cas, Météo agricole

Voir tous les articles du blog

A cheval entre l’Eure-et-Loir et le Loiret, une cinquantaine d’agriculteurs ont décidé d’unir leurs forces en se regroupant au sein de la Ferme des Arches, une association de producteurs. Revenus, matériel… Ici, tout est mutualisé. Et, pour coordonner leurs chantiers, les agriculteurs s’appuient sur les solutions de météo connectée Weenat. Décryptage.

La Ferme des Arches : un regroupement d’agriculteurs performant

Du semis à la mise en rayon, la Ferme des Arches est présente sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

“On produit surtout de l’oignon, de l’ail, de l’échalote”, explique Xavier Popot, agriculteur et responsable du Système d’Information et du Contrôle de Gestion à la Ferme des Arches. “Mais nous gérons aussi 120 hectares de pommes de terre”.

 

“L’intérêt pour les producteurs, c’est qu’on mutualise les moyens de production, mais aussi les rentrées d’argent”, indique Xavier Popot.

L’agriculteur reçoit une quote-part du chiffre d’affaires de l’organisation.

“Cela permet de diluer les risques : les producteurs ont l’assurance de toucher un revenu même si tout ou partie de leur récolte est détruite par les aléas climatiques”.

Mais pour que le système fonctionne, chacun doit apporter sa pierre à l’édifice. Alors pour motiver tous les producteurs à la performance, la Ferme des Arches a mis en place un système de primes.

“Nous avons créé une commission qualité, dont la mission consiste à évaluer les performances sur chaque parcelle. Si la conduite de la culture est excellente, le producteur perçoit un bonus”, détaille Xavier Popot.

Un système vertueux qui permet de récompenser les bonnes pratiques.

“Pour mettre en place ce dispositif, il nous fallait des critères objectifs, et surtout des outils précis pour suivre les performances sur chaque parcelle de l’organisation”, reprend l’agriculteur.

La Ferme des Arches se tourne alors vers Weenat, spécialiste des solutions de météo connectée.

Des capteurs pour piloter l’irrigation

Parmi ces outils, la Ferme des Arches a très vite décidé de s’équiper de stations météo et de tensiomètres.

Ça c’était avant 

“Dès les années 2000, nous avons utilisé des sondes pour piloter l’irrigation. A l’époque, il fallait se rendre dans les parcelles pour relever les mesures à la main, et on recevait les données une fois par jour, se souvient Xavier Popot.

Depuis, la technologie a évolué, et d’autres acteurs innovants sont arrivés sur le marché.

Et maintenant ?

“Avec Weenat, on reçoit les informations toutes les 15 minutes, directement sur notre téléphone”.

Les producteurs peuvent ainsi suivre l’évolution de l’état hydrique des sols avec précision.

“C’est primordial étant donné la rapidité avec laquelle évoluent les besoins en eau des condiments au moment de la bulbaison”.

Les données des sondes Weenat sont accessibles en temps réel sur l’extranet de la Ferme des Arches.

“Cela permet aux producteurs d’optimiser leurs performances agronomiques, en irriguant uniquement lorsque la plante a besoin d’eau. On utilise également ces informations pour réaliser un bilan de campagne et évaluer les performances de la parcelle”.

Optimiser la conduite des cultures

En combinant Météo Vision et les capteurs météo

Meteo Vision votre reference meteo au km2

Pour produire plus et mieux, la Ferme des Arches a également investi dans Météo Vision, une solution de météo spatialisée développée par Weenat qui permet, à partir des modèles météo et des données météo sur le terrain (satellites, radars, stations météo…) de savoir avec précision le temps qu’il fait sur une parcelle.

“Nous avons activé Météo Vision sur 38 parcelles, ce qui nous permet d’avoir une vision globale de la météo sur notre territoire, et d’alimenter les Outil d’Aide à la Décision Downcast, qui permet de modéliser le risque mildiou sur l’oignon, explique Xavier Popot.

Un double objectif

Là encore, l’objectif est double.

 

1. Pour l’agriculteur 

“Le producteur dispose d’un formidable outil pour anticiper les risques, et savoir quand il doit protéger ses cultures ou, au contraire, quand il peut se permettre de sauter un traitement”.

2. Et à l’échelle de l’organisation ?

“La commission qualité peut vérifier que l’agriculteur s’est bien appuyé sur les informations à sa disposition pour optimiser la conduite de sa culture”. 

Résultat ?

“En combinant plusieurs sources de données agro-météo, on obtient des informations fiables pour organiser les chantiers à l’échelle de notre territoire”, résume Xavier Popot.

“Derrière, ça veut dire des économies d’intrants lorsque les conditions météo sont favorables. Mais surtout, l’assurance d’apporter la bonne dose, au bon moment”.

La Ferme des Arches a été parmi les premières à comprendre l’intérêt d’associer météo spatialisée et capteurs connectés pour obtenir un maillage fin de la donnée météo à l’échelle de son territoire, à un coût maîtrisé.

Une stratégie payante, puisque l’organisation de producteurs vient de passer le cap des 30 millions d’euros de chiffre d’affaires par an.

Et vous,

qu’attendez-vous pour reprendre le contrôle sur la météo ?

Pour une vision à 360° de la météo sur votre territoire, Weenat vous propose une gamme de 8 capteurs agro-météo connectés, ainsi que Météo Vision, une puissante solution de météo spatialisée.

Actu Sécheresse 2022

Actu Sécheresse 2022

Suivez l’état hydrique des sols et le risque de sécheresse en France avec Emmanuel Buisson et Maxime Zahedi, experts météo et agronomiques de Weenat !

lire plus