Plan de relance : les aides pour vous équiper de capteurs Weenat

Déc 17, 2020 | Agronomie, Agtech, Météo agricole

Voir tous les articles du blog

FranceAgriMer vient de dévoiler la liste du matériel éligible aux aides du Plan France Relance. Et la bonne nouvelle, c’est que les capteurs Weenat y figurent en bonne place ! Découvrez comment faire pour bénéficier de subventions couvrant 30 à 70 % du prix de nos solutions.

Qu’est-ce que le Plan France Relance ?

Le 3 septembre 2020, le gouvernement a annoncé la mise en place du Plan France Relance. Au total, 1,2 milliard d’euros vont être dédiés au secteur agricole. Une jolie somme dont une partie pourrait bien atterrir dans votre poche. Voici pourquoi.

Le Plan France Relance comporte plusieurs volets. La répartition de ces fonds est pilotée par FranceAgriMer.

Une enveloppe de 135 millions d’euros a ainsi été prévue pour financer les agroéquipements vous permettant de réduire votre consommation d’intrants.

Et 70 millions d’euros supplémentaires vont être alloués pour vous aider à investir dans des équipements de protection contre les aléas climatiques.

Plusieurs capteurs Weenat sont éligibles à ces subventions. C’est l’occasion idéale pour vous équiper à petits prix !

Quels capteurs sont éligibles ?

Le Plan France Relance vous apporte une aide au financement sur 5 de nos capteurs.

La station météo et l’anémomètre sont éligibles pour le volet agroéquipements. Les sondes tensiométriques, la sonde capacitive et le capteur gel Weenat sont référencés pour le volet aléas climatiques.

Combien pouvez-vous économiser grâce aux subventions ?

Les aides France Relance représentent 40 % du coût HT du capteur pour la station météo et l’anémomètre. Et 30 % du coût HT pour le capteur gel et les sondes de pilotage de l’irrigation.

 

CAPTEUR CODE MONTANT DE L’AIDE  
Station météo D116 40 % à 70 % du prix HT Demander mon devis gratuit
Anémomètre D116 40 % à 70 % du prix HT Demander mon devis gratuit
Capteur gel F03 30 % à 60 % du prix HT Demander mon devis gratuit
Tensiomètres F90 30 % à 60 % du prix HT Demander mon devis gratuit
Sonde capacitive F69 30 % à 60 % du prix HT Demander mon devis gratuit

Le gouvernement prévoit également une aide de 10 % supplémentaires pour les CUMA, les nouveaux installés (moins de 5 ans) et les jeunes agriculteurs.

Pour les agriculteurs situés dans les DOM, le taux de base est majoré de 30 %. Soit une prise en charge allant de 60 % à 70 % du prix HT du capteur.

Attention cependant : ces aides ne sont pas cumulables avec d’autres dispositifs d’aide au financement.

A qui s’adressent ces aides ?

Vous pouvez bénéficier des aides au financement du Plan France Relance si vous êtes un agriculteur en activité, ou si vous faites partie d’un GAEC, d’une EARL, d’une SCEA, d’une CUMA ou d’un GIEE.

Les ETA sont aussi éligibles, mais uniquement sur le volet des agroéquipements.

Quel est le plafond des aides ?

Le montant de ces aides est plafonné à 40 000 € HT pour les agriculteurs. Avec un montant minimal de 2 000 € HT pour chaque demande déposée.

Pour les CUMA, ce plafond s’élève à 300 000 € HT sur le volet aléas climatiques. Et 150 000 € HT sur le volet agroéquipements et réduction d’intrants.

A partir de quand ?

La téléprocédure pour déposer votre dossier a débuté le 4 janvier 2021. Elle devrait rester ouverte jusqu’au 31/12/2022.

Mais attention, cela ne veut pas pour autant dire que vous avez du temps devant vous pour déposer votre demande.

FranceAgriMer précise en effet que les demandes seront traitées par ordre d’arrivée et dans la limite des crédits disponibles. Premier arrivé, premier servi.

Comment faire pour obtenir les aides ?

Pour déposer votre demande de financement, c’est très simple :

1. Demandez votre devis gratuit sur le site Weenat. Ce devis doit être chiffré et non signé.

2. Puis déposez votre demande sur le site FranceAgriMer.

Attention aux points suivants :

  • Vous ne pouvez déposer qu’une seule demande d’aide.
  • Cette demande peut comprendre plusieurs matériels.
  • Le montant de votre demande doit être de 2 000 € HT minimum.

Une fois votre demande acceptée, la subvention sera versée sur votre compte sous la forme d’un paiement unique.

Alors, prêt à vous équiper ?

Offrez-vous le meilleur de la météo agricole, à prix mini.

Vous préférez être rappelé(e) ?

Remplissez ce formulaire et notre équipe reprendra rapidement contact avec vous !

Stress hydrique : 5 techniques utilisées par les agriculteurs pour lutter contre le manque d’eau

Stress hydrique : 5 techniques utilisées par les agriculteurs pour lutter contre le manque d’eau

Sur le papier, la France ne manque pas d’eau :

➡️ Environ 2 000 milliards de m³ d’eau souterraine.

➡️ Un vaste réseau de nappes phréatiques.

➡️ Et 400 milliards de m³ d’eau de pluie chaque année.

Pourtant, les faits sont là :

Sur les cinq dernières années, la France a connu quatre épisodes de sécheresse. Et 2022 ne fait pas exception à la règle. Au 15 août 2022, 80% du territoire national était en situation de stress hydrique.

lire plus
Irrigation : quels apports en eau pour optimiser vos rendements ?

Irrigation : quels apports en eau pour optimiser vos rendements ?

C’est précisément pour se protéger contre l’irrégularité des précipitations que de nombreux exploitants font le choix d’irriguer une partie de leurs parcelles. Bilan : l’irrigation concerne environ 15% des exploitations agricoles françaises.

Quels apports en eau devez-vous fournir pour optimiser vos rendements ? Réponses dans cet article.

lire plus
Météo agricole : 2ème édition du baromètre trimestriel de Weenat

Météo agricole : 2ème édition du baromètre trimestriel de Weenat

40% des sols manquent d’eau, la sécheresse gagne du terrain

Sécheresse, grêle, orages, canicule… Ces dernières semaines, les agriculteurs ont une nouvelle fois été confrontés aux conséquences directes des dérèglements climatiques. Dans ce deuxième baromètre agro-météo,  Weenat revient sur la situation et explique les risques de ces épisodes à répétition sur les rendements agricoles.

lire plus