Un capteur de gel connecté
pour les professionnels de l’agriculture

Mesurez le risque de gel et pilotez le déclenchement de vos moyens de lutte.

Accueil > Un capteur de gel pour les professionnels de l’agriculture

Anticipez les épisodes de gel

Accédez en temps réel à des données précises et ultra-locales.

Travaillez l’esprit tranquille

Weenat vous alerte en cas de gel sur votre parcelle.

Sécurisez votre récolte

Déclenchez vos moyens de lutte au bon moment.

Notre Capteur de Gel connecté

Excellence

  • Mesure des températures sèche et humide sans abri.
  • Alertes gel sur observations (par e-mail, SMS ou téléphone).

Innovation

  • Données visualisables en temps réel, puis conservées dans l’historique.
  • Transmission des données sans carte SIM ni Wi-Fi, par ondes bas débit et longue portée (Sigfox et LoRa).

Robustesse

  • Autonomie de 3 à 5 ans (batterie changeable).
  • Capteur développé, conçu et fabriqué en France.

Demandez votre devis en ligne

  • Gratuit 
  • Sans engagement
  • Réponse sous 48h

Un suivi en temps réel du risque de gel sur vos parcelles

Le capteur gel Weenat a été conçu pour vous aider à organiser vos moyens de lutte contre le gel de printemps.

Pour cela, le capteur mesure en temps réel les températures sèche et humide sans abri au plus près des bourgeons.

Vous pouvez ensuite consulter les données du capteur directement depuis votre ordinateur, votre tablette ou votre mobile pour évaluer le risque de gel sur vos parcelles avec précision.

Des alertes sur-mesure pour anticiper les épisodes de gel

Les périodes de gel sont anxiogènes. Une nuit peut suffire pour détruire tout ou partie de votre récolte. Auparavant, la seule solution consistait à vous rendre sur vos parcelles plusieurs fois par nuit pour vérifier la présence de gel.

Grâce au capteur de gel connecté de Weenat, vous évitez les déplacements inutiles et vous gagnez du temps. Un simple coup d’œil sur l’application vous permet de savoir si vos cultures sont en danger ou non.

Pour toujours plus de confort, Weenat a également créé un système d’alertes personnalisées. Ainsi, vous êtes prévenu par téléphone, SMS ou e-mail dès que la température approche du seuil critique.

Testez l’application Weenat

Découvrez les fonctionnalités de l’application Weenat pendant 1 mois gratuitement et sans engagement.

Pour aller plus loin

Un capteur de gel, pour quoi faire ?

Le gel de printemps est une problématique importante en viticulture et en arboriculture.

En 2017 et en 2019, le gel de printemps a été d’une ampleur considérable et a engendré de larges dégâts : 80 à 100% de la production a été touchée dans les vignobles de Cognac, ou encore dans les vignobles de Saint-Emilion, du Médoc et de Listrac dans le Bordelais.

En arboriculture le gel a également provoqué de larges dégâts : 90% de la récolte dans le secteur de Fougerolles et 5 000 hectares dans les Alpes du Sud.

Le capteur gel Weenat a été conçu pour aider les viticulteurs et arboriculteurs à organiser leurs moyens de lutte contre le gel. Un suivi en temps réel des températures sur la parcelle permet d’anticiper le gel et de protéger la récolte plus efficacement.

Que mesure le capteur gel Weenat ?

Weenat a conçu un capteur spécifiquement dédié au gel. Le dispositif peut être installé dans les zones sensibles et au plus proche des bourgeons pour une mesure fiable et ultra-locale.

Le capteur gel est en outre équipé de deux sondes distinctes, mesurant chacune une température différente :

  • La température sèche sans abri qui mesure la température réellement ressentie par les bourgeons et prend en compte le rayonnement, l’humidité, et l’effet du vent, contrairement à un capteur sous abri météo qui permet de mesurer la température ambiante.
  • La température humide qui mesure la température ressentie en cas d’eau présente sur la parcelle (pluie ou rosée). Une donnée obligatoire pour mesurer le gel d’évaporation et pour démarrer l’aspersion, l’un des moyens de lutte contre le gel dans les vignes et dans les vergers.

Comment installer votre capteur de gel connecté Weenat ?

Le capteur gel peut être installé dans la parcelle dès réception, il est d’ores et déjà en état de marche.

  1. Installez le capteur dans les parcelles les plus gélives. Les zones les plus favorables au risque de gel sont les cuvettes et les zones plates. En effet, l’air froid stagne en bas des pentes, et les zones en pentes favorisent l’écoulement de l’air, limitant le risque de gel.
  2. A l’aide des colliers souples, fixez votre capteur sur un poteau de palissage (ou sur un poteau dédié au capteur), à la verticale, au plus près des bourgeons les plus exposés, c’est-à-dire les bourgeons les plus bas, l’air froid étant plus dense.
  3. Remplissez le bidon d’eau pour permettre une mesure efficace de la température humide.
  4. Connectez-vous à la plateforme Weenat pour visualiser vos données depuis votre ordinateur, votre tablette ou votre mobile.

ASTUCE
Lorsque vous n’utilisez pas votre capteur, pensez à le mettre en position couchée. Le capteur gel se met en mode veille, ce qui permet d’économiser la batterie.

A quels seuils faut-il déclencher vos moyens de lutte contre le gel ?

Il existe plusieurs moyens de lutter contre le gel. Le seuil de déclenchement – c’est à dire la température à partir de laquelle vous devez mettre en marche vos moyens de lutte – dépend de la méthode que vous avez choisie, mais aussi du stade cultural, de la variété cultivée et de la topographie de votre parcelle.

  • Aspersion
    Déclenchez lorsque la température humide passe en dessous de 0°C et arrêtez lorsque la température humide repasse au-dessus des 0°C. Attention lors du déclenchement : l’évaporation initiale au début de l’arrosage peut contribuer à diminuer la température et accentuer le gel.
  • Chauffage
    Allumez ou déclenchez en fonction du seuil critique en suivant la température sèche et en tenant compte du temps de mise en route.
  • Brassage d’air
    Utilisez la température humide pour déclencher votre système de brassage de l’air (comme des tours à vent). Déclencher lorsque la température est de 3 à 4°C supérieure au seuil critique.

ATTENTION
Ces conseils de déclenchement ne sont que des indications. Le déclenchement de méthodes de lutte contre le gel est une action délicate. Nous vous invitons à vous rapprocher de vos interlocuteurs techniques locaux pour mettre en place vos moyens de lutte.

Pourquoi la température humide mesurée est-elle plus juste qu'une température humide calculée ?

À la différence de Weenat, certains fabricants de capteurs affichent la température humide sur la base d’un calcul simplifié, prenant notamment en compte l’hygrométrie et la température sèche.

Une approche problématique à plusieurs titres :

  1. Les données sont souvent collectées par une station météo, placée à 2 mètres de hauteur, et non à côté de vos bourgeons.
  2. Cette méthode sur-estime la température humide. Vos alertes pourraient donc ne pas se déclencher alors même qu’il gèle dans vos parcelles.
  3. Le calcul est en outre très dépendant d’une bonne mesure de l’humidité de l’air. Or les sondes hygrométriques tendent à dériver avec le temps, ce qui peut entraîner une baisse de la précision du capteur gel.

Bilan, des écarts de température supérieurs à 1°C peuvent être constatés entre les 2 méthodes. Et 1°C, ça ne semble peut être pas beaucoup, mais ça peut faire toute la différence pour vos cultures. À 0,5°C, il ne gèle pas forcément. Mais à -0,5°C, c’est souvent une toute autre histoire…

Alors chez Weenat, nous avons pris le parti de mesurer la température humide en direct plutôt que de nous livrer à des calculs hasardeux.