Comment mieux piloter votre irrigation grâce à la Réserve Utile ?

Publié le 23 juin 2023

Il a plu 6 mm hier.

Mais cela ne veut pas dire que ces 6 mm sont disponibles pour vos cultures.

➡️ Une partie de cette eau a sans doute ruisselé.

➡️ Une autre s’est évaporée.

➡️ Et le reste s’est infiltré dans le sol.

Or, là encore, seule une partie de l’eau dans le sol est réellement disponible pour vos cultures. On appelle cela la Réserve Utile (RU).

Il s’agit d’un seuil agronomique très important pour piloter l’irrigation et optimiser vos apports en eau tout au long de la saison.

Quest ce que la Réserve Utile ?

La Réserve Utile désigne le stock d’eau présent dans le sol qui peut être exploité par la plante. C’est-à-dire l’eau que les racines peuvent absorber. Elle est donc dépendante à la fois de votre type de sol et de l’enracinement de votre culture

Elle peut être divisée en 2 parties : la Réserve Facilement Utilisable (RFU) et la Réserve de Survie (RS).

Lorsque vos cultures puisent l’eau dans la RFU, elles sont en situation de confort hydrique. Les racines ont facilement accès à l’eau. Le sol permet de couvrir les besoins en eau de vos cultures.

En revanche, lorsque vos plantes puisent dans la RS, les racines doivent exercer une force importante pour extraire l’eau. Le sol ne permet plus de couvrir les besoins en eau de vos cultures. Ce qui provoque un stress hydrique.

➡️ La capacité au champ

Imaginez votre sol comme une éponge.

La capacité au champ désigne le volume d’eau pour lequel l’éponge est pleine et ne peut pas absorber plus d’eau.

Une fois ce seuil atteint, le sol est saturé en eau. Et toute l’eau excédentaire ruissellera en surface ou descendra vers les nappes phréatiques.

Si vos sols sont saturés en eau pendant une longue période, les racines de vos cultures risquent l’asphyxie.

 

➡️ Le point de flétrissement

Ce seuil agronomique désigne le niveau d’eau pour lequel les racines ne parviennent plus à extraire l’eau du sol

Autrement dit : il y a trop peu d’eau, et celle-ci est retenue par les particules de sol avec une force supérieure à la force de succion des racines. 

Si l’on reprend la métaphore de votre sol qui agirait comme une éponge, l’éponge est si sèche que même en serrant de toutes vos forces, vous ne parvenez pas à la faire goutter. 

Une fois ce seuil atteint, la plante flétrit, car l’évapotranspiration est supérieure à la vitesse d’absorption de l’eau par les racines.

Lorsque la plante redevient turgescente la nuit, c’est-à-dire lorsque ses membranes se tendent sous la pression de l’eau contenue dans les cellules, on parle de flétrissement temporaire. En revanche, si la situation s’aggrave, on atteint le point de flétrissement permanent. Et la plante finit par mourir.

Comment connaître la Réserve Utile de vos parcelles pour piloter l’irrigation ?

Pour que votre irrigation soit efficace, il faut par conséquent éviter la saturation en eau de vos sols. Ainsi que le stress hydrique.

Le but, c’est de maintenir le niveau d’eau dans vos sols en-deçà de la capacité au champ et au-dessus du point de flétrissement.

Pour vous faciliter la tâche, Weenat a développé les seuils hydriques, un outil d’aide à la décision qui vous permet de suivre l’état hydrique de vos sols.

L’application Weenat distingue 4 seuils : 

🔵 Saturation – excès d’eau

🟢 Confort – le sol permet de couvrir les besoins de la culture

🟠 Vigilance – le sol ne permet plus de couvrir les besoins de la culture

🔴 Stress hydrique

Quels facteurs peuvent impacter sur la Réserve Utile de votre sol ?

➡️ L’enracinement des cultures

Plus l’enracinement est important, plus la plante sera capable d’explorer un volume de sol important. Par conséquent, si l’enracinement augmente, la RU croît également.

➡️ La structure du sol

Le structure de votre sol impacte la circulation de l’eau, la remontée capillaire ainsi que la qualité d’enracinement de la culture.

➡️ La proportion d’éléments grossiers

Plus il y a d’éléments grossiers dans votre sols (graviers, cailloux…), plus la Réserve Utile sera faible. Car ces éléments occupent un espace qui n’est pas (ou peu) disponible pour le stockage de l’eau.

➡️ Le taux de matière organique

Les sols riches en humus ont une meilleure capacité de rétention. Plus votre sol est riche en matière organique, plus votre RU sera importante.

Il est possible d’obtenir une première estimation de la Réserve Utile en fonction de la texture de votre sol :

Le Volume de Réserve Utile lié à la texture du sol

(exprimé en mm/cm)

Schéma : Estimation de la réserve utile d’un sol en fonction de sa texture. 

Ce triangle indique les valeurs de RU en mm/cm d’épaisseur pour différentes classes de texture. 

Les chiffres sont issus de travaux de l’INRAE et d’ARVALIS – Institut du Végétal. La fourchette de valeurs proposée pour chaque classe tient compte de la variabilité des teneurs en matières organiques et de la densité apparente. 

Comment mesurer la disponibilité ou la quantité d’eau de votre sol ?

Pour plus de précision, vous pouvez également utiliser des sondes de pilotage de l’irrigation, ce qui vous permet de mesurer l’état de la RU à l’échelle de la parcelle.

Il existe 2 principaux types de sondes pour l’irrigation :

➡️ Les tensiomètres

Ils mesurent le potentiel hydrique matriciel (kPa). C’est-à-dire la force que les racines ont besoin d’exercer pour extraire l’eau du sol.

Plus la tensiométrie est élevée, plus les racines exercent une force importante, et moins il y a d’eau disponible dans votre sol.

Une sonde tensiométrique pour les professionnels de l'agriculture
Une sonde tensiométrique pour les professionnels de l'agriculture

➡️ La sonde capacitive

Elle mesure la teneur en eau volumique. C’est-à-dire la proportion d’eau (en %) présente dans un volume de sol donné.

Plus la teneur en eau volumique est élevée, plus vos sols sont gorgés d’eau. Et inversement.

Recevez votre Guide 100% gratuit pour gagner en précision dans vos irrigations

Vous en avez marre des irrigations “au doigt mouillé” ? Découvrez étape par étape comment décupler les performances de votre irrigation grâce aux sondes de pilotage.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée. regardez dans vos emails, votre guide vous attend!
Le champ SMS doit contenir entre 6 et 19 chiffres et inclure le code pays sans utiliser +/0 (ex. : 33xxxxxxxxx pour la France)
?

Les derniers articles

📩 La Newsletter Agro-météo à ne pas rater ! 

Tous les 2 mois, retrouvez un condensé de conseils et d’actualités pour mieux comprendre l’impact de la météo sur vos cultures. Abonnez-vous ! 👇